Streaming et confinement, l’ascension inattendue de la musique classique !

Publié le : 15 mars 20213 mins de lecture

Des notes familières de Beethoven, quelques accords délicats de Chopin, des airs de Vivaldi, depuis le début du confinement, les mélodies classiques s’imposent sur les plateformes de streaming. Le confinement et musique classique est un phénomène inattendu qui fait la concurrence au top des classements des hits comme les chansons de rap et de pop, qui sont les tendances actuelles.

Le streaming pour écouter de la musique pendant le confinement

Le streaming, qui se traduit librement par « flux » ou bien « flot » est un concept très simple. Il rencontre un grand succès grâce à la vulgarisation d’Internet. Actuellement, il est possible d’écouter directement des chansons en ligne sans le télécharger. Dans cette optique, les plateformes de streaming se multiplient, à l’instar de Spotify, YouTube et Deezer. Les internautes doivent juste y effectuer des recherches sur l’artiste et le genre qu’ils préfèrent. Les catalogues actuels sont de plus en plus élargis à des chansons moins commerciales. Ainsi, les mélomanes peuvent y retrouver de la musique classique ou du jazz.

Le succès du classique sur streaming

Dans divers pays comme l’Angleterre et la France, les plateformes spécialisées dans le classique enregistrent une hausse d’écoute considérable. En effet, confinement et musique classique semblent aller de pair. Une plateforme américano-néerlandaise, dédiée uniquement au classique, affiche aussi des résultats en hausse. Cette augmentation remonte au début du confinement.

C’est notamment la musique instrumentale qui concentre l’attention des consommateurs. Selon les experts, une chanson risque de nuire aux voisins. Ainsi, la musique instrumentale est plus appréciée, même par les enfants. Elle permet aussi de se concentrer facilement lors du télétravail. Les pianistes comme Kantorow et Grimaud sont les plus écoutés sur les plateformes spécialisées.

Les raisons de ce succès

La musique demeure productive même durant le confinement. À titre d’exemple, la légende du Rock, Bob Dylan a sorti un single qui rencontre aussitôt un grand succès. Ce n’est pas une coïncidence. Depuis le début du confinement, les gens sont plus enclins à écouter des genres musicaux qui ne sont pas habituels. Si le niveau de stream a rencontré une légère baisse au début du confinement, les grandes plateformes enregistrent une hausse importante sur les musiques considérées comme de « niche ».

Selon les responsables des plateformes, le succès du confinement et musique classique réside dans la disponibilité des consommateurs. En effet, ils ont plus de temps pour découvrir un nouveau genre de musique, plutôt que d’écouter les chansons populaires habituelles.  Ce succès s’explique aussi par une augmentation du taux de pénétration de cette catégorie d’âge dans le streaming.

Plan du site