Découvrez les 5 plus beaux livres consacrés à la photographie !

Publié le : 15 mars 20214 mins de lecture

Il existe de nombreux soi-disant « beaux livres de photographie ». Cinq d’entre eux seront présentés dans cet article. Il se présentera selon ses caractéristiques. Cela est particulièrement vrai de leur identité unique.

L’ouvrage « Une histoire mondiale des femmes photographes »

Cet ouvrage fait partie de beaux livres photographie. C’est un livre indispensable, magnifiquement imprimé. Les historiennes de la photo Luce Lebart et Marie Robert, conservatrice du musée d’Orsay, ont groupé 300 photographes avec deux siècles de travail. Il leur a été rappelé que « certaines femmes sont devenues célèbres dans le domaine de la photographie même si elles ont vécu des aventures dès le début et qu’elles sont majoritairement » photographes c’est-à-dire cinéaste autopropulsée et créatrice originale. Chacun des photographes proposés est notoire au grand public ou au public averti. Parfois, ils se cachent derrière l’ombre d’un mari ou d’un père et il est difficile de les reconnaître.

Le second intitulé « Femmes photographes », Photo Poche

La Poche Photo Collection (acte Sud), incluse aussi dans les beaux livres photographie, présente également des femmes photographes, avec une boîte en trois volumes contenant environ 200 noms, dont l’origine de la photographie. C’est moins ambitieux que le premier (surtout dans le monde occidental), mais c’est aussi plus accessible. Ce projet a été créé par Robert Delpire, le fondateur de la collection en 1982, décédé en 2017. À noter qu’il ne réservait que dix femmes de Photo Bag 159, il souhaitait lui dédier un livre. Pour tout photographe, la photo de profil est intuitive. L’historienne de l’art Clara Bouveresse a expliqué lors de l’ouverture : il ne s’agit pas de restauration ou de justice, a-t-il déclaré. Mme Robert Delpire est le résultat du choix de l’analyse subjective.

Le troisième livre « Rural », Raymond Depardon

Raymond Depardon a publié un très beau livre avec des photos en noir et blanc prises dans les cours françaises au milieu des montagnes dans les années 90. Né en 1942, il a grandi dans une ferme de la vallée de la Saône. Dans les années 1990, il voulait savoir si cette rareté existait dans son enfance, a-t-il expliqué dans un entretien à la Fondation Cartier. On pense qu’il a disparu, mais a été retrouvé dans les montagnes centrales, la Lozère, l’Ardèche, la Haute-Saône et sur des terrains accidentés propices à une agriculture intensive. Avant le tournage (il a également réalisé ces trois films), il a commencé à explorer, avec le camion où il dormait sur le pont sur une route sinueuse, vide, difficile à trouver. Il doit être présenté, a-t-il déclaré dans la belle introduction. J’imagine que c’était vraisemblablement l’une des meilleures choses de ma vie. À part les trois beaux livres, on peut encore en énumérer ; Africa 21e siècle, textuel ; et aussi « Sarah Moon, Passé Présent » ; et les autres classés parmi les plus beaux livres photographie du même rang que les précédents.

Plan du site