Bernard Buffet : pourquoi tous ses clowns tristes ?

Publié le : 11 novembre 20213 mins de lecture

Le peintre expressionniste Bernard Buffet est connu dans le monde entier, notamment au Japon, et est sans aucun doute l’un des plus grands peintres du 20ème siècle. Les clowns tristes font parties des toiles les plus connues de l’artiste. Mais pourquoi tous ces clowns tristes ?

Un clown sans rire

Le peintre expressionniste, Bernard Buffet, nous met devant un contresens, un oxymore, des paradoxes, et des contradictions en mettant en avant tableau avec un clown triste. D’une manière générale, le but d’un clown est de faire rire. En effet, ils incarnent la joie, le sens de l’humour et parfois même le bonheur. Mais dans les tableaux de Bernard Buffet, toutefois disponibles sur www.estades.com, son personnage n’a pas envie de rire ou de faire rire. On remarque souvent des vieux artistes clowns, ils ont des rides évidentes, parfois habillés de façon correct, parfois seulement vêtus de vêtements de clown. Donc, ce sont des personnages expérimentés qui ont vécu et vivent sous le lourd poids de leur passé. La couleur des clowns de Bernard Buffet a des traits distinctifs et sont vifs. Mais même avec cette couleur, ils sont ternes. Le choix de la couleur accentue l’aspect triste du clown. Les portraits de clowns tristes réalisés par ce peintre français attirent souvent les gens vers le centre de l’œuvre.

Que symbolisent les clowns tristes ?

Les clowns de Bernard Buffet sont immédiatement reconnaissables avec leur visage pâle et élancé, le front ridé, les cheveux raides et les mains serrées. La majorité des personnages de la série sont généralement des hommes. Ce sont des peintures intenses, presque dérangeantes, et les lignes noires nettes entrelacées représentent le style de peinture du peintre. La série « Les Clowns » reflète parfaitement l’ambiance mélancolique d’après-guerre qui régnait en France lors de sa création. L’expression des clowns de Bernard Buffet révèlent également un indice plus subtil: l’angoisse de survie existentielle qu’il a subie tout au long de sa vie. Les critiques d’art affirment souvent que la plupart des peintures des clowns tristes sont des autoportraits du peintre.

Les influences artistiques de ses œuvres

Buffet se considère comme étant un peintre anti-abstrait figuratif. Il s’est inspiré des peintres expressionnistes hollandais et admirait, dans leur art, l’ascétisme mystique. On peut observer que ses toiles étaient à la fois des peintures en noir et blanc et des peintures au crayon gris aux couleurs riches. On peut remarquer le fond de ses tableaux aux teintes bleutées ou ocrées. La série des clowns tristes en est un bon exemple.

Plan du site