Toute forme d’art qui se prend au sérieux, n’est pas censé s’arrêter aux limites de la logique économique

Toute forme d'art qui se prend au sérieux, n'est pas censé s'arrêter aux limites de la logique économique.
L'art et la culture
fond_oange_arbre
Image hebdoart by Marie-France
Le Directeur-surintendant belge Peter de Caluwe de l'opéra de Bruxelles «Théâtre royal de la Monnaie» s'exprime ainsi:
La vie humaine est plus complète, plus riche et plus belle comme un opéra de Verdi, un dessin de Rinus Van de Velde ou a une chorégraphie de Rosas. La culture enrichit la formation des citoyens créatifs, et réduit le coût des soins de santé. Les subventions devraient aider tant personnes .
 
Toute forme d'art qui se prend au sérieux, n'est pas censé s'arrêter aux limites de la logique économique. Comme l'a justement dit Bart Eeckhout, la culture est principalement de la nourriture pour l'esprit et par conséquent pauvrement mesurable.
 
Son impact social complet serait visible que dans son absence. Plutôt que de supprimer dans la culture un gouvernement responsable devrait simplement investir. Surtout là où il y a des problèmes sociaux, cela peut contribuer à un sentiment «d'inclusion». 
 
 

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>