Angelina Jolie a un p’tit «faible» sur l’art d’un ex-clochard de la Roumanie


Ion Barladeanu

Actualité Artiste + Vidéo –

La photo de l’artiste sexagénaire des poubelles de Bucarest avec la star américaine a fait la une des gazettes de Bucarest comme le Romania Liberia Online. Rapporte Rue 89 (Voir la vidéo, en roumain)

L’actrice Angelina Jolie à Paris, a passé deux heures à parler avec Ion Barladeanu, ils se sont rencontrés lors d’une exposition française de son art. Jolie, qui semblait très intéressé par ses travaux, informe

Mediafax.

L’artiste roumain Ion Barladeanu fait des collages depuis l’époque Ceaucescu. Il expose à la galerie Anne de Villepoix à Paris. Un ancien marginal de l’époque communiste et des années suivantes, et qui mène, à 60 ans passés, une carrière dans le circuit international de l’art contemporain. Originaire d’un petit village roumain, Ion Barladeanu a vécu toute sa vie de petits boulots, notamment ouvrier à la Maison du peuple, le palais kitschissime construit par Ceaucescu à Bucarest. Il a fait de la prison pour s’être trouvé dans la capitale sans permis, et a développé une haine tenace de l’ancien dictateur roumain, qui ne le quitte pas.

En secret, Ion Barladeanu dessine. Puis un jour, dans les années 80, il ajoute une image découpée dans un magazine (il ne sait plus s’il s’agit de Johnny Hallyday ou d’Elvis Presley). Il lui substitue la tête d’Ilarim Ciobanu, le grand acteur roumain de l’époque, sorte de Lino Ventura macho. Et il lui adjoint Lisa Minnelli, découpée dans un vieux Paris Match trouvé dans une décharge.

Un succès immédiat, et qui dépasse vite les frontières roumaines

Impressionné et séduit, le galeriste décide de montrer son travail. Le succès est immédiat, y compris au-delà des frontières roumaines. Un succès que Dan Popescu qualifie de « naturel » : « C’est une reconnaissance. » (Voir la vidéo sur le site Rue 89)

Ce conte de fées n’impressionne pas outre mesure Ion Barladeanu lui-même. « Je m’y suis habitué », dit-il avec un petit sourire énigmatique. Son passage sur le tournage d’Angelina Jolie, où l’a amené un ami pour lui montrer la « vraie » industrie du cinéma, pas celle qu’il met en scène dans ses collages, ne l’a pas plus impressionné. « Trop de technique, trop d’apparences. »

Même la belle Angelina l’a laissé froid :

«J’avais l’impression d’être avec la doublure d’Angelina Jolie… »


Ion Barladeanu
envoyé par rue89. – Regardez plus de courts métrages.

Source: Jolie good show  Austrian Times  Monde de l’Art se pâme sur le génie sans-abri de la Roumanie The Guardian

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>