«Ce qui meurt en dernier» où la séduction et la mort dansent avec une grâce vénéneuse

Source photo  Cntre National des arts http://www.nac-cna.ca/fr/ À propos du spectacle «Ce qui meurt en dernier»

Une mansarde gluante et froide à Londres un soir d’octobre 1888. C’est là où a échoué dans toute sa glorieuse déchéance la comtesse Martha von Geschwitz.

Elle a suivi par amour une femme qui ne l’aime pas : Lulu, troublante femme-enfant, eros incarné, magnétique meurtrière en cavale réduite à se prostituer.

D’ailleurs, la voici qui ramène un client, un colosse timide qui hésite longuement avant d’entrer dans la chambre. Puis on entend Lulu hurler d’un cri glaçant comme une longue lame. Le couteau sanglant encore à la main, Jack l’Éventreur sort de la chambre et se tourne alors vers la Geschwitz : 

Ce qui meurt en dernier peut alors commencer. 

S’emparant de personnages et de situations créés au tournant du XXe siècle par Frank Wedekind dans L’Esprit de la terre et La Boîte de Pandore, et repris à l’écran par Pabst et par Berg à la scène lyrique, Normand Chaurette a élaboré un face à face pervers où la séduction et la mort dansent avec une grâce vénéneuse.

Vers quel glacial apaisement mènera ce pas de deux éperdu où les rôles de bourreau et de victime ne cessent de changer? Vers la sanction du désespoir ou vers une forme de régénération presque mystique?

Normand Chaurette, dont Denis Marleau a créé Le Passage de l’Indiana et Le Petit Köchel avant de reprendre Les Reines, utilise de nouveau sa langue évocatrice et raffinée pour pénétrer dans cette zone dangereuse où la mort pousse la sexualité dans ses retranchements les plus inavouables – et les plus vrais.

Encore plus sur le site officiel

«Ce qui meurt en dernier» sera présenté au Théâtre du Centre national des arts (53, rue Elgin à Ottawa) du 4 au 8 mars à 19h30. Billets à partir de 31,50$ à la billetterie du CNA, chez Ticketmaster 613 755-1111 ou via internet  

4 comments to «Ce qui meurt en dernier» où la séduction et la mort dansent avec une grâce vénéneuse

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>