Une Grand-messe à 100 000 $

La musique sacrée prend soin de l’âme. Elle nous accompagne sur le chemin de l’exaltation, du recueillement et de la compassion. Elle est vivante.  Elle nous enveloppe de l’immensité dont elle s’inspire. Comment ne pas être touché par elle? En créant cet événement, le curé Mario Dufour voulait apaiser les cœurs et semer de la beauté dans le quartier Saint-Roch. Soyez assurés qu’avec la merveilleuse équipe du Festival des musiques sacrées de Québec, nous continuerons à avancer dans cette direction. »

Hebdoart actualité musique

Le Festival des musiques sacrées de Québec recevra 100 000 $ du gouverment du Québec pour la création et la production de la "Grand-messe", composée par Gilles Vigneault et Bruno Fecteau. La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, en a fait l’annonce, mardi, en conférence de presse, à Québec.

Cette "Grand-messe" s’inscrit dans le cadre du 400e anniversaire de Québec, mais aussi dans celui du 12e Sommet de la Francophonie, puisqu’elle sera présentée au public au cours du Sommet, en octobre prochain.

Les prestations auront lieu au Palais Montcalm les 17 et 19 octobre. L’oeuvre de Gilles Vignault sera alors interprétée par l’Orchestre symphonique de Québec, le Choeur symphonique et quatre solistes.

Depuis 11 ans, le Festival des musiques sacrées de Québec a pour mission de faire découvrir la musique inspirée de la spiritualité sacrée, et ce, sans barrière religieuse ou restrictions dans les styles.

Plus de détails sur le  site officiel du festival des musiques sacrées

2 comments to Une Grand-messe à 100 000 $

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>