Greenpeace découvre une « île aux déchets flottants »

© CorbisUne immense poubelle dans l'îile du pacifique

Hebdoart écologie en bref

Environnement Découverte

Au beau milieu du Pacifique, entre Hawaï et la Californie,

Greenpeace a découvert une île de déchets flottants poussés par les courants et regroupés sur une surface grande comme la France. Or, cette immense poubelle flottante se trouve à quelques encablures de la plus grande réserve marine au monde.

 C’est lors d’une expédition en mer que Greenpeace a découvert l’île de déchets qui couvre sur une surface de plus de 600 000 km2 dans le Pacifique et contiendrait plusieurs millions de tonnes de déchets. Les spécialistes appellent ce phénomène «Vortex». Il s’agit en fait d’un grand tourbillon qui provoque, en raison de la pollution des océans, la concentration en un endroit de déchets qui ont été portés sur plusieurs milliers de kilomètres par des courants.


Aucune action

Greenpeace dénonce donc l’inaction des gouvernements concernant les phénomènes de Vortex. En effet, cette découverte illustre une nouvelle fois la pollution des océans qui, faute d’autorité compétente, est trop souvent négligée. De plus, les plaques de déchets touchent l’ensemble des océans de la planète, formant une des plus grandes menaces sur les écosystèmes marins. Près de 80% de ces déchets proviendraient des terres, donc des activités humaines. réf canoë: suite

 

4 comments to Greenpeace découvre une « île aux déchets flottants »

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>