«Québec, une ville et ses artistes» Une exposition monumentale!

James Pattison Cockburn, La Rue de la Fabrique et la cathédrale, Québec (détail), vers 1829. Aquarelle sur graphite sur papier vélin, 35,2 x 53,5 cm. Ottawa, Bibliothèque et Archives Canada, coll.: Canadiana Peter Winkworth.

Le Musée national des beaux-arts du Québec a vu grand

À la une Hebdoart 
Québec Exposition «Québec, une ville et ses artistes» Du 14 février au 27 avril 2008

Durant trois siècles, Québec a été le témoin de l’éclosion de nombreux talents.

Pour célébrer les 400 ans de la ville, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) a vu grand.   
 
La volonté du Musée de rendre hommage aux créateurs en arts visuels qui ont un lien étroit avec la Vieille Capitale est à l’origine de l’exposition Québec, une ville et ses artistes.

La présentation a pour fil conducteur la ville de Québec comme territoire d’inspiration : elle regroupe près de 150 œuvres réalisées par 22 artistes qui sont nés ou ont séjourné à Québec entre le xviie siècle et 1970.

Le parcours débute avec le frère Luc (Claude François), un peintre venu de France en 1670-1671, et se termine par Edmund Alleyn, un artiste québécois ayant vécu à Paris dans les années 1960, en passant entre autres par François Baillairgé, James Pattison Cockburn, Joseph Légaré, Antoine Plamondon, Théophile Hamel, Cornelius Krieghoff, Jules-Ernest Livernois, Simone Hudon, Alfred Pellan et Jean Paul Lemieux.

L’exposition mettra en valeur la riche collection du Musée et sera complétée par des prêts en provenance de collectionneurs privés et de grandes institutions publiques, québécoises et canadiennes. Un second volet, intitulé C’est arrivé près de chez vous. L’art actuel à Québec, s’intéressant à la période contemporaine ouvrira à l’automne 2008.

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>