Une découverte ouvre la voie à de nouveaux traitements des troubles de l’humeur

Journal dela communauté universitaire

Le mode d’action du lithium élucidé

Le chercheur Martin Beaulieu, professeur à la Faculté de médecine: «Nous disposons maintenant d’une nouvelle cible thérapeutique pour tester des molécules qui auraient un mode d’action similaire à celui du lithium».

Des chercheurs de l’Université Laval et de l’Université Duke (Caroline-du-Nord) ont découvert un mécanisme cellulaire qui pourrait expliquer le mode d’action du lithium sur le comportement. Cette découverte, dont les détails sont livrés à la communauté scientifique internationale dans l’édition du 11 janvier de la revue Cell, lève non seulement le voile sur un mystère qui entourait les propriétés du lithium dans le traitement des troubles de l’humeur, mais elle ouvre la voie à la recherche de nouvelles molécules qui pourraient remplacer ce produit. «Nous disposons maintenant d’une nouvelle cible thérapeutique pour tester des molécules qui auraient un mode d’action similaire à celui du lithium», affirme l’auteur principal de l’étude, Martin Beaulieu, professeur à la Faculté de médecine et chercheur au Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard.

2 comments to Une découverte ouvre la voie à de nouveaux traitements des troubles de l’humeur

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>