Trois passagers risquent trois mois de prison

image de http://jeromebourgeais.com/_img/malpensaMilanAirport.jpg 

Agence France-Presse Rome

Téléphone portable ouvert

Trois passagers d’un vol d’Alitalia entre Milan et Bari ont été arrêtés samedi matin à l’aéroport de Milan-Linas parce qu’ils n’avaient pas éteint leur téléphone portable alors que l’avion s’élancait pour décoller, raconte dimanche la presse italienne.

Le commandant de bord – qui avait auparavant demandé par trois fois aux passagers d’éteindre leur portable- a stoppé l’avion déjà lancé à pleine vitesse sur la piste en indiquant qu’il constatait des interférences avec les instruments de navigation de l’avion.

La police est montée à bord pour interpeller les trois récalcitrants repérés par le personnel de bord. Ils seront poursuivis pour "inobservation des consignes de sécurité aérienne" et risquent jusqu’à trois mois de prison.

L’avion et les autres passagers a finalement pu décoller avec une heure et demi de retard.

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>