Non aux mobiles MO1, Babymo, Kiditel pour enfants en France

mo1Des experts britanniques incitent les parents à ne pas donner de mobile aux enfants de moins de 9 ans. Ils sont potentiellement les plus exposés aux effets des ondes. Mobile

La société espagnole Imaginarium débute la commercialisation en France du MO1, un téléphone mobile explicitement destiné aux enfants de 6 ans et plus. Il s’agit du troisième produit de ce type à être vendu sur le marché hexagonal, après le Babymo en 2005 puis le Kiditel au printemps dernier.Santé et téléphonie mobile: des experts s'inquiètent de la vulnérabilité des enfants.Pour mieux informer le public, le rapport du NRPB recommande que des brochures sur les téléphones portables et la santé soient envoyées à chaque foyer britannique. Les experts demandent également que le niveau d'émission de chaque téléphone (appelé valeur DAS pour débit d'absorption spécifique ou SAR pour specific absorption rate) soit indiqué plus clairement aux consommateurs. Qu'il soit mentionné sur les emballages, sur les coques des téléphones et qu'apparaisse dans le menu une option dédiée. Enfin, ils souhaitent que ces valeurs DAS soient recensées sur un site internet.

Les associations Agir pour l’environnement et Priartem  s’y sont opposés. Par des campagnes de communication, elles ont fait retirer de la vente les deux précédents produits, et comptent faire de même avec le MO1. 

Les deux associations rappellent que « le cerveau des enfants absorbe 60 % de rayonnement électromagnétique de plus que celui des adultes ». Dans un rapport publé en 2005, des experts britanniques du National Radiological Protection Board (NRPB) ont considéré que les enfants de moins de 9 ans ne devraient pas posséder de téléphone mobile. Source ZDNet.fr

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>