Pas de patinoire extérieure pour le congé des fêtes

Fichier pdf de la ville de Ste-Catherine sur l'aménagement de la patinoire de la rue Jogues,

Pour faire suite à la chronique la grosse patente de

Marco Fortier du Journal de Montréal écrit dans sa chronique la grosse patente du08/01/2008 09h24 

Dans le congé des Fêtes, j’ai voulu aller patiner avec ma blonde et nos enfants dans mon quartier à Montréal. Il faisait beau et frais. C’était avant qu’il se mette à pleuvoir comme en été. Mais après avoir tourné en rond une bonne demi-heure, on n’a pas trouvé une seule patinoire ouverte.

  Impossible de patiner à l’extérieur en plein mois de janvier au Québec. Faut le faire. Il n’y a rien de plus simple que d’entretenir une patinoire en janvier au Québec (sauf ces jours-ci, bien sûr…): t’arroses, ça gèle. C’était apparemment trop compliqué pour les gestionnaires de mon arrondissement. Ils ont installé les bandes des patinoires, mais ils ont oublié la glace. source

Pas seulement  dans son quartier

En Montérégie, à Ste-Catherine plus précisément sur la rue Jogues, où demeure ma fille. Elle a voulu elle aussi aller patiner avec son fils de 4ans dans cette période des fêtes. Elle a rencontré le même problème.

Très décevant, surtout que notre municipalité avait un budget de 10,000 $ pour cette patinoire.

Ont-ils tout investi sur l’éclairage ? Est-ce-qu’il en manque pour l’arrosage et l’entretien ? Ils attendent peut-être la baisse de température pour jeudi de cette semaine, ainsi elle se formera toute seule comme sur les grands étangs d’eau.

Proclamons à nos enfants de sortir dehors et de faire de l’exercise.

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>