Employé congédié avec l’aide d’un mouchard électronique comme preuve

Abus exagéré de L’internet

Selon le journal de Québec

La Ville de Beloeil a eu gain de cause dans le congédiement d’un employé qui consacrait trois heures par jour de son temps de travail à utiliser Internet à des fins personnelles. L’employé, Daniel Nadeau, comptait 19 années de services pour cette municipalité où il travaillait comme technicien aux travaux de voirie.

Un mouchard électronique

Les firmes Sirco et Filature Quali-T ont déposé un rapport d’enquête très élaboré aux autorités de Beloeil, rapport qui a permis d’établir la crédibilité dans la preuve de l’employeur.

 

Ce rapport fait la preuve que «de mai 2004 à mai 2006, l’employé avait fait 10 105 visites irrégulières qui n’avaient rien à voir avec son travail et que 99 % de sa navigation sur Internet n’était pas en relation avec son travail».

 

Les sites les plus visités par Daniel Nadeau étaient des sites de clavardage, de rencontres, d’informations et d’achats en ligne.

 

Il a aussi été démontré à l’aide du mouchard électronique que l’employé a consacré trois heures par jour à Internet texte complet à la source

4 comments to Employé congédié avec l’aide d’un mouchard électronique comme preuve

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>