Le Scanneur un risque de cancer

La tomodensitométrie est une méthode d’imagerie médicale assistée par ordinateur qui permet au médecin de voir des coupes en trois dimensions. L’examen est plus précis qu’une simple radiographie et permet de détecter précocement des anomalies, que ce soit au cerveau, à la cage thoracique ou aux os. Mais la quantité importante de radiations émises pendant ces examens est inquiétante. L’exposition subie par un adulte qui a passé deux ou trois examens du genre est sensiblement la même que celle des survivants qui vivaient à quelques kilomètres de Nagasaki et Hiroshima, au moment où la bombe atomique a été larguée, rapporte l’étude. La problématique des radiations est bien connue du milieu médical, mais la nouvelle étude a le mérite de la mettre en lumière, reconnaît le président de l’Association des radiologistes du Québec, le Dr Frédéric Desjardins. «Le problème de fond est là. Le niveau de radiations va en augmentant et c’est un problème», indique-t-il. Plus les appareils se perfectionnent, plus le niveau de radiations augmente. Difficile de déterminer avec exactitude le nombre de cancers causés par les radiations. Il faudrait une étude de plusieurs années sur la question. Les risques sont tout de même réels. «La radiologie apporte énormément de bénéfices, que ce soit pour améliorer l’espérance de vie ou pour la détection des cancers. Mais en contrepartie, elle risque aussi d’en induire», souligne le Dr Desjardins. En lire davantage à la source Pour l’achat d’un livre concernant la tomodensitometrie, c’est par ici!

2 comments to Le Scanneur un risque de cancer

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivant

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>